S'identifier

Standard 3

           Programme d'enseignement
 
3.1 Le programme d’études doit être conçu, doté de ressources et mis en oeuvre de façon à ce que tous les diplômés aient atteint les compétences attendus par la directive européenne 2005/36 / CE. Le programme doit inclure les disciplines énumérées à l'annexe V.4.1 de la directive européenne 2005/36 / CE et permettre l'acquisition des "Day One Competences" (voir annexe 2 du SOP). Cela doit concerner toutes les disciplines, à savoir les sciences fondamentales, les sciences cliniques des animaux de compagnie (y compris les animaux de compagnie équins et exotiques), les sciences cliniques des animaux de production (y compris les productions animales et la santé du troupeau), la sécurité et la qualité des aliments et les compétences professionnelles transverses.
 

3.2 Les programmes doivent être basés sur l'acquisition de compétences et orientés sur les objectifs d'apprentissage visés. Le niveau de compétences acquis dans le programme doit être clairement spécifié et communiqué. Il doit correspondre au cadre national des certifications de l'enseignement supérieur et, par conséquent, au cadre des certifications de l'Espace européen de l'enseignement supérieur.
L'établissement doit fournir la preuve d'un système d'assurance qualité favorisant et veillant à un environnement universitaire propice à l'apprentissage, y compris l'auto-apprentissage. Les différents types d'opportunité/modalités d'enseignement doivent être clairement décrits, ainsi que l'implication des étudiants.
L'établissement doit également décrire la faàon dont il encourage et prépare les étudiants à l'auto-apprentissage et à l'apprentissage tout au long de la vie.

 
3.3 Les résultats d'apprentissage du programme d'enseignement doivent :
• assurer l'homogénéité effective de tous les contenus, activités d'enseignement, d'apprentissage et d'évaluation, du programme menant au diplôme, afin de former un cadre cohérent
• décrire les "Day One Competences"
• constituer un énoncé explicite des objectifs et résultats d'apprentissage de chaque module d'enseignement
• être communiqué au personnel et aux étudiants
• être régulièrement examinés, évalués et mis à jour pour garantir leur pertinence et leur réalisation effective.
 
3.4 L’établissement doit avoir une organisation formelle et des comités (comprenant une représentation effective des étudiants), aux responsabilités claires, pour superviser, gérer le programme d’études et assurer sa mise en oeuvre. Cette organisation/ces comités doivent :
• déterminer l'ingénierie pédagogique, les modalités d'enseignement et d'évaluation du programme ;
• coordonner l'amélioration continue du programme, et notamment la collecte, l'analyse et la prise en compte des appréciations des parties prenantes, des pairs examinateurs et des évaluateurs externes, ainsi que des données issues des résultats des évaluations ;
• effectuer un examen périodique du programme au moins tous les sept ans en impliquant le personnel, les étudiants et les parties prenantes; cet exercice doit conduire à une amélioration continue. Toute mesure prise ou prévue à la suite d'un tel examen doit être communiquée à toutes les personnes concernées ;
• identifier et répondre aux besoins de formation de tous les types de personnel, en maintenant et en améliorant leurs compétences, dans le but d'une évolution continue du programme d'études.
 
3.5 Les formations pratiques externes (External Pratical Trainings - EPT =  stages) sont des activités de formation obligatoires organisées à l'extérieur de l'établissement. L'étudiant est sous la supervision directe d'une personne autre qu'un personnel académique (par exemple, un praticien). Les EPT ne peuvent pas remplacer la formation de base intra-muros ni la formation extra-muros sous la supervision étroite de personnels académiques (par exemple, des cliniques ambulatoires, la gestion de la santé du troupeau, une formation pratique à la FSQ et à la VPH).
Étant donné que le diplôme vétérinaire est une qualication professionnelle avec des Day One Competences attendues,  l’EPT doit compléter et renforcer l’enseignement universitaire, notamment en améliorant les connaissances professionnelles des étudiants.
 
3.6 Les structures d'accueil des EPT doivent avoir un accord avec l’établissement et l’étudiant (afin d’énoncer leurs droits et devoirs respectifs, y compris en matière d’assurance). Elles évaluent, de façon standard, l'activité de l'étudiant au cours du stage et ont la possiblité de fournir un feedback à l'établissement quant au programme du stage. Si une formation est dispensée aux encadrants d'EPT, celle-ci doit avoir un contenu clairement défini.
Il doit y avoir un membre du personnel académique responsable de la supervision générale des stages, y compris de la relation avec les structures d'accueil et maîtres de stage.
 
3.7 Les étudiants doivent assumer la responsabilité de leur propre apprentissage pendant le stage. Cela inclut une bonne préparation avant chaque stage, le suivi de leur expérience au cours du stage à l'aide d'un journal de bord fourni par l'établissement ainsi que l'évaluation du stage. Les étudiants doivent être autorisés à faire remonter les problèmes rencontrés lors du stage de façon officielle ou anonyme. L’établissement doit disposer d’un système qualité permettant de coordonner la mise en œuvre, la progression et les feedback des activités de stage.