S'identifier

Standard 4

          Installations et équipements
 
4.1 Tous les aspects des installations matérielles doivent fournir un environnement propice à l’apprentissage, y compris l’accès à Internet. L'établissement doit avoir une stratégie et un programme clairs pour l'entretien et la modernisation de ses bâtiments et de son équipement. Les installations doivent respecter toutes les législations en vigueur, notamment en matière de santé, de sécurité, de biosécurité, d'accessibilité pour les personnes à mobilité réduite et de normes européennes en matière de bien-être et de soin des animaux.
 

4.2 Les amphithéâtres, les laboratoires d'enseignement, les salles de TD, les installations cliniques et les autres espaces d'enseignement doivent être suffisamment nombreux, suffisamment grands et équipés pour les besoins de la formation, et doivent être bien entretenus. Les installations doivent être adaptées au nombre d'étudiants inscrits. Les étudiants doivent avoir un accès immédiat à des installations adéquates et suffisantes d’étude, d’auto-apprentissage, de loisirs, de stockage, d’hygiène et de restauration.
Les bureaux, les laboratoires doivent être suffisants pour répondre aux besoins du personnel universitaire et du personnel d’appui.

 
4.3 Les installations d'élevage, les bâtiments d'élevage, les installations d'enseignement clinique et l'équipement de l'établissement doivent:
• être en capacité suffisante et adaptée au nombre d'étudiants inscrits afin de permettre une formation pratique à tous les étudiants
• être d'un niveau élevé, bien entretenu et adapté à l'usage prévu
• promouvoir les meilleures pratiques d’élevage, de bien-être et de management
• assurer la biosécurité et le confinement biologique
• être conçu pour améliorer l'apprentissage.
 

4.4 Les installations d’enseignement clinique doivent être aménagées dans un hôpital universitaire vétérinaire, disposant d'un service d’urgence 24h / 24 et 7j / 7 pour les animaux de compagnie et les équidés au minimum. Elles permettent de démontrer, sans équivoque, que le niveau de formation et de recherche clinique est conforme aux standards ESEVT, que la formation clinique est basée sur la recherche et sur les preuves, le tout supervisé par du personnel universitaire compétent. Les installations et les patients sont disponibles pour le personnel et les étudiants pour la réalisation de recherches cliniques dans le cadre de procédures qualité appropriées.
Pour les ruminants et les porcs, un service sur appel doit être disponible si les services d'urgence n'existent pas pour ces espèces dans un hôpital universitaire vétérinaire.
L’établissement doit garantir le respect des normes les plus récentes en matière de cliniques d’enseignement, qui restent comparables ou dépassent même les meilleures du secteur privé.
L'hôpital universitaire vétérinaire et toutes les autres structures d'enseignement (y compris lors des stages) doivent respecter les normes en vigueur au niveau national. 

 
4.5 L’établissement doit s’assurer que les étudiants ont accès à un large éventail d’installations diagnostiques et thérapeutiques, notamment: imagerie diagnostique, anesthésie, pathologie clinique, soins intensifs / critiques, installations de soins et de chirurgie, services ambulatoires, pharmacie et installations d'autopsies.
 
4.6 Des installations d'isolement appropriées doivent être prévues pour répondre au besoin d'isolement et de confinement des animaux atteints de maladies transmissibles. Ces installations d'isolement doivent être correctement construites, ventilées, entretenues et exploitées de manière à assurer le soin des animaux conformément aux méthodes actuelles de prévention de la propagation d'agents infectieux. Ils doivent être adaptés à toutes les espèces animales couramment manipulées dans l'hôpital universitaire.
 
4.7 L'établissement doit disposer d'une clinique ambulatoire pour animaux de rente ou d'installations équivalentes permettant aux étudiants d'exercer la médecine vétérinaire sur le terrain et la gestion de la santé du troupeau sous supervision universitaire.
 
4.8 Le transport des étudiants, des animaux vivants, des cadavres, du matériel d'origine animale et du matériel pédagogique doit être effectué conformément aux normes nationales et européennes, afin de garantir la sécurité des étudiants et du personnel et de prévenir la propagation d'agents infectieux.
 
4.9 Les politiques et procédures opérationnelles (y compris la biosécurité, les bonnes pratiques de laboratoire et les bonnes pratiques cliniques) doivent être enseignées et affichées pour les étudiants, le personnel et les visiteurs. L’établissement doit démontrer un engagement clair en faveur de la réalisation des objectifs de biosécurité avec par exemple un comité dédié. L'établissement doit disposer d'un système de management par la qualité permettant de coordonner et d'assurer les services cliniques, de laboratoire et de ferme, y compris un suivi régulier du feedback des étudiants, du personnel et des clients.